Le forum du filage

le forum du filage
Cardage, teinture et filage de la laine - Fil RSS

Vous n'êtes pas identifié.

#1 28-08-2018 21:19:28

adou87
Educatrice Spécialisée
Lieu: Bischwiller
Date d'inscription: 11-04-2018
Messages: 41

Essai de teinture en tout genre

Et voilà, je me suis lancée dans la teinture. Bien que nos moutons d'Ouessant soient tous noirs nous recevons de temps en temps des dons de toisons blanches à traiter par notre équipe de jeunes fileurs.
Je me suis dit qu'en la teignant par des matières naturelles on resterai au plus près de notre démarche éco-citoyenne et responsable. Alors je me suis lancer d'abord chez moi pour essuyer les premiers plâtres.

J'ai donc commencée par une teinture à l'ortie tirée de ce site avec un mordançage à l'alun + crème de tartre.
Voici le résultat sur trois housses de siège Ikea que j'ai teintée l'une après l'autre dans le sens de droite à gauche sur la photo que voici :
https://image.noelshack.com/fichiers/2018/35/2/1535483892-teinture-ortie.jpg

Et comment dire... le résultat n'est pas vraiment ce que j'espérais. J'ai d'avantage l'impression d'avoir "sali" les housses que de les avoir teint.

Je ne dis pas que je ne suis pas fermée à une prochaine expérience mais j'ai surtout découvert que soit il faut chauffer pour teindre, soit il faut utiliser de l'acide pour préparer les bains de teintures. Du coup pas trop de possibilité de réalisation avec mon groupe de fileurs.

Dernière modification par adou87 (14-09-2018 18:01:31)

Hors ligne

 

#2 28-08-2018 22:02:27

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 26765
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

Comme écrit sur le site dont tu donne le lien, l'ortie se récolte au printemps. Là on est plutôt vers l'automne, il est donc normal que tu n'obtiennes pas les résultats escomptés.
Ensuite, les housses sont en 100% coton je suppose ? Donc on ne mordance pas le coton comme la laine.
Enfin, il faut compter 200% du poids de tissu à teindre avec des plantes fraîches, il est fort probable que tu sois loin du compte vu le nombre de housses.

Tu n'a pas choisi le plus facile pour te lancer dans la teinture ! Il y a des plantes qui teignent sans devoir ni mordancer, ni chauffer : en ce moment tu peux sûrement tenter avec les bogues de noix. La gaude, la garance, la bourdaine, les racines de rumex, n'ont pas nécessairement besoin d'un mordançage, et teignent sans chauffe.

Hors ligne

 

#3 28-08-2018 22:21:42

adou87
Educatrice Spécialisée
Lieu: Bischwiller
Date d'inscription: 11-04-2018
Messages: 41

Re: Essai de teinture en tout genre

Merci beaucoup Sandrine pour ton message.bravo
D'un côté ça me rassure qu'il y ai des explications à mon ratage de teinture ^^.

J'avais pensé d'abord à l'ortie car j'en ai plein autour de chez moi et que c'était le plus simple à ramasser.
J'ai pu également avoir des feuilles de figuier, mauvaise idée ?
Je cherchai à teindre en vert mais effectivement je me rend compte que ce n'est pas forcément le plus facile thinking

Je vais voir si dans ma région je trouve l'une des plantes de la liste que tu m'as donné. Pour les bogues de noix ça devrait le faire (il me semble que nous avons un noyer dans le parc des wallabies) par contre les autres, il va me falloir faire quelques recherches supplémentaire pour savoir à quoi elles ressembles.

Hors ligne

 

#4 28-08-2018 22:50:28

adou87
Educatrice Spécialisée
Lieu: Bischwiller
Date d'inscription: 11-04-2018
Messages: 41

Re: Essai de teinture en tout genre

En poursuivant mes recherches sur le physique des plantes je suis tombée sur une liste de plantes tinctoriales.
Par contre je ne trouve pas d'indication pour réaliser la teinture à la gaude (par exemple car il me semble en avoir déjà croisé), sans mordançage. Je prend l'indication des 200 % pour un tissus et hop je fais bouillir ensemble ? ou il y a une préparation particulière sans le mordançage ?

Hors ligne

 

#5 29-08-2018 01:29:21

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

Snif! l'ortie n'est vraiment pas une promesse de succès pour un premier début

Sandrine: la garance ou la garance sans mordançage? ça va être pâlot... et peu solide, non?  ou mordancer au fer à la rigueur - sans chauffe: je comprends

pourquoi ne pas commencer par l'impression par martelage de plantes à tanin (suivie d'un bain au sulfate de fer), à la
sandrine de borman https://www.arsherbarium.com/#)?
se dit en japonais: tataki-zome (https://www.arsherbarium.com/tataki-zomeacute.html)
c'est bien la seule "teinture" qui ne demande pas de procédure ou de connaissance ni de chauffe

Adou, quel livre as-tu utilisé pour commencer? Se baser sur un blog ne donne en général qu'une idée très partielle. On avance à tâtons et quasi dans le noir. Même  sur ce forum-ci, il y a plein de wikis sur la teinture végétale, avec des procédés détaillés (dont une partie de mes documents), mais sans une introduction conceptuelle, ce sont que des recettes...


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#6 29-08-2018 07:36:30

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 26765
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

Taty la garance sans mordançage donne un très beau vieux rose smile
Adou, j'ai dit "sans chauffe" wink Donc la gaude, la laine, dans un seau par exemple, et tu oublie deux jours, ou 1 semaine pas grave.
Effectivement le vert c'est la couleur la plus difficile à obtenir en teinture végétale.

Hors ligne

 

#7 29-08-2018 07:38:34

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

certes le vieux rose, mais celui là on l'aurait avec des noyaux d'avocat, sans achat - ou avec des racines de rumex
j'avais cru comprendre que la demande était éco et citoyenne, sorry

Pour les orties du printemps, lors de premiers essais (non renouvelés) j'ai eu plus jaune que les photos du site mentionné en msg nr 1 (mais je "fermentais" à l'époque sans avoir encore compris), je crois que les anthocyanes bleutés disparaissent avec le temps (comme le sureau et d'autres baies), il ne reste que le bon vieux jaune, qu'on obtiendrait avec n'importe quelle plante du jardin d'ailleurs.

Dernière modification par taty (29-08-2018 07:41:48)


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#8 29-08-2018 17:39:38

marie-claire
Membre
Lieu: Sarthe
Date d'inscription: 14-02-2006
Messages: 7634

Re: Essai de teinture en tout genre

Adou je suis en Alsace en ce moment et j'ai vu que le roseau est en fleur. Les allemandes en obtiennent un beau vert par cuisson avec l'alun. Moi en Normandie ai obtenu un jaune-vert. Si tu ne veux pas cuire, tu peux en mettre dans un bocal en verre avec un peu de laine et de l'eau, de l'alun si ça entre dans ta démarche éco.Le soleil qui tape ici le chauffera. Pour aller plus vite tu peux le pré-chauffer au bain marie.
Le roseau tu le trouveras au bord des étangs ou mares ou au bord du Rhin.

Il reste aussi quelques tanaisies en fleur sur les talus ou les friches qui te donneront un beau jaune. C'est possible aussi en cuisson solaire
Les feuilles de figuier te donneront également un jaune vif sur le même poids de laine ou moitié moins
Dommage, je suis dans le Haut-Rhin, sinon je viendrais volontiers te voir

Hors ligne

 

#9 29-08-2018 23:12:47

sylf89
Membre
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-02-2014
Messages: 432

Re: Essai de teinture en tout genre

Et les baies du sureau toxique??


Faire et défaire, c'est toujours travailler !

Hors ligne

 

#10 30-08-2018 18:54:44

adou87
Educatrice Spécialisée
Lieu: Bischwiller
Date d'inscription: 11-04-2018
Messages: 41

Re: Essai de teinture en tout genre

pourquoi ne pas commencer par l'impression par martelage de plantes à tanin (suivie d'un bain au sulfate de fer)

J'ai commencé par un tissus mais la finalité est bien la laine filée par mes jeunes du coup au martelage je ne suis pas sûr ?!

Taty

Adou, quel livre as-tu utilisé pour commencer?

Oui je n'ai pas précisé mais j'avais acheté deux ouvrages avant de me lancer. Le forum m'ayant bien inspiré et le site anglais sus mentionné très alléchant.
- Plantes à teinter de C. DELPHIN et E. GITTON
- Teintures végétales de A. WOLFF

Sandrine

j'ai dit "sans chauffe" wink Donc la gaude, la laine, dans un seau par exemple, et tu oublie deux jours, ou 1 semaine pas grave.

ça me semble extraordinairement simple et dans notre timing d'atelier. Une semaine de laisser de côté c'est impec pour nous. Je vais voir ça de plus près si je trouve de la gaude dans le coin (ce que je crois)

Marie-Claire ça aurait été avec grand plaisir de pouvoir en discuter de vive voix. J'ai de la famille du côté de Colmar que nous irons visiter dans 15 jours avec une escale plus bas à "Fleur de Laine" (fileuse de laine locale mérinos) vous y serez encore ?

Sylf89, effectivement nous avons des sureaux dans les prés, les deux variétés.

Nous avons également du raisin américain, de la tanaisie en fleur en veut en voilà, acacia et ronce mais sans les fruits, ça peut aider comme plante ?

Hors ligne

 

#11 30-08-2018 19:31:07

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 26765
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

Le raisin d'amérique n'est pas très solide à la lumière, mais il donne du rose si tu mordance à l'alun (par contre, il faut peut-être chauffer ? Je connais peu cette teinture).
La tanaisie, si tu mordance ta laine avant (10% d'alun, tu oublie 2 jours sans chauffer avec ta laine dedans : c'est tout), tu laisse ta laine avec les fleurs 1 semaine sans chauffer : tu obtiens un magnifique jaune soleil intense. Et si tu laisse encore 1 journée avec un peu de sulfate de fer dans ton bain, tu aura un vert mousse.
Le chauffage en teinture végétale permet surtout de gagner du temps. A quelques rares exceptions près où chauffer permet vraiment d'obtenir et de fixer la couleur sur la laine (cochenille, campêche).

Hors ligne

 

#12 30-08-2018 20:14:12

adou87
Educatrice Spécialisée
Lieu: Bischwiller
Date d'inscription: 11-04-2018
Messages: 41

Re: Essai de teinture en tout genre

Je profite de notre échange pour te poser encore quelques question si tu veux bien ^^ :
En ce qui concerne l'ajout de sulfate de fer, c'est au moment de la préparation du bain, en même temps que l'alun et/ou la crème de tartre ? ou après la semaine de repose j'ajoute du sulfate et laisse reposer un jour ?

Pour ce qui est du stockage des végétaux je ne trouve pas beaucoup d'indication. Peut-on les faire sécher pour les stocker d'année en année ou est-ce que les végétaux doivent être fraîchement couper pour être trempouillé avec la laine ?

Hors ligne

 

#13 30-08-2018 20:56:11

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 26765
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

Pour le sulfate de fer, c'est comme tu veux, les deux fonctionnent ; voir même, tu peux te passer de l'alun si tu met le sulfate avec la plante, c'est lui qui fera office de mordant. Les teintes obtenues seront différentes selon que tu mordance à l'alun et nuance au fer, ou mordance au fer. Mais ça marche.
Pour les plantes oui tu peux les faire sécher pour les conserver d'une année sur l'autre.

Hors ligne

 

#14 31-08-2018 09:45:04

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

adou: martelage sur laine = non, car le sulfate de fer l'abîmerait
on le fait sur coton et lin généralement

pour la température de teinture, il faut sérier 1/ quand la fibre prend la couleur et 2/quand la plante donne son jus colorant
1/laine au froid -  il faut comprendre pourquoi on chauffe: c'est pour ouvrir les écailles et pour que la teinture prenne bien en profondeur. Chauffer au soleil d'été 50°C suffit (teintures solaires), mais il faut laisser plus longtemps qu'une heure bien sûr. Autre technique pour ouvrir les écailles: bain alcalin à minimum 9.5-10 de pH, à froid. Laisser 24 à 48h.

2/ teinture à froid: idem teintures solaires, la plante va donner son colorant par cette chaleur naturelle. A froid, c'est aléatoire. En bain alcalin, ça donne aussi assez vite. Mais chauffer de l'eau pour faire le jus n'est pas très long ni antiécolo. Tu peux le faire en marmite norvégienne (chauffer puis garder au chaud). Quand tu doutes, cherches les termes sur mon blog slow-dye.fr

sandrine: j'ai bien testé le phytolacca/raisin d'amérique, le rose ne tient pas du tout, mais alors là pas du tout! j'ai même testé le mordançage soit disant miraculeux au vinaigre. Pffft! Disparaît au frottement, au lavage et au soleil: devient jaune orangé triste. ça vaut vraiment pas la peine. C'est comme les haricots noirs: ce sont des teintures antiécologiques, car on gaspille temps, eau, chauffe, énergie! pour suivre des blogueuses un peu fantasques. Grrr. C'est tout ça qui donne la si triste réputation des teintures végétales...

toutes: une démarche écolo n'empêche pas l'alun, je ne comprends pas cette nouvelle rumeur. On marche sur de l'alun, on en a au potager, on cultive dans l'alun! Si vraiment on veut se la jouer survivalisme (et encore!), on peut teindre la laine sans mordancer avec la technique de michel garcia: on mordance avec des résidus de thé après l'avoir bu  ou avec du thé trop vieux pour être infusé (car il est riche en alumine... lui aussi). sur mon blog ça s'appelle "monobains acides". Je crois avoir mis une recette dans le wiki sur ce forum


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#15 31-08-2018 10:12:18

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

adou, je ne connais pas ces livres.

"plantes à teinter" bizarre... ne dit on pas "à teindre"? teinter ça fait plutôt tacher non? ou faire un lavis flou, comme en aquarelle

le livre de wolff: elle est bénie par une préface de michel garcia, d'après ce que je vois dans les extraits sur le net, c'est bon signe - mais je suppose qu'elle précise bien que pour le coton (tes housses ikea), l'alun ne suffit pas?


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#16 31-08-2018 12:11:48

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 26765
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

Moi non plus, je ne connais pas. J'aime bien ceux de Marie Marquet, Karin Delaunay et bien sûr Cardon. Après, je préfère passer de suite à l'anglais avec Jenny Dean.

Hors ligne

 

#17 31-08-2018 21:36:26

adou87
Educatrice Spécialisée
Lieu: Bischwiller
Date d'inscription: 11-04-2018
Messages: 41

Re: Essai de teinture en tout genre

Pour répondre à ta question Taty, je ne souhaite pas contre l'alun ou autre mordançage. Je ne peux simplement pas utiliser de moyen de chauffage pour l'eau. Je travail avec des adolescents et l'utilisation de flammes ou autre chauffage, "question de sécurité incendie" qu'ils disent. Autre exemple, on n'a pas non plus le droit d'utiliser des bougies pour fêter les anniversaires ^^.

Bref, je vais prendre toutes vos indications bien utiles et je vais faire des essais sans chauffer. Je viendrais vous faire des résultats dès que possible.

En ce qui concerne les livres je me suis également équipée de "La garance au Pastel" de M. GARCIA et MF DELAROZIERE. A voir si ça me convient dans le temps.

Hors ligne

 

#18 01-09-2018 14:27:24

marie-claire
Membre
Lieu: Sarthe
Date d'inscription: 14-02-2006
Messages: 7634

Re: Essai de teinture en tout genre

Taty, le problème écologique de l'alun n'est pas l'utilisation si j'ai bien compris, mais l'extraction.
Il y a des carrières (mines?) en Syrie, je ne sais pas si elles sont en activité actuellement.
Il y en a aussi en Chine et là l'extraction se fait par plusieurs procédés chimiques. Il faut que je recherche quels sont les produits employés.De mémoire ces extractions seraient polluantes, à vérifier

Quant à l'alun synthétique, il est fabriqué à partir d'ammonium d'alun ou de sulfate d'ammonium (sous-produit de l'industrie du nylon) dans les industries chimiques asiatiques

L'alun de potassium serait plus clean d'après mes souvenirs

C'est la même réflexion que pour le bio : il y a l'attention à l'utilisation par l'individu,  et ce n'est que son problème, ou celui de ses clients, et d'un autre côté l'attention à la région de l'extraction ou de la transformation, et c'est le problème des "autres", riverains des mines ou des usines qui n'ont probablement pas choisi les nuisances.

Dernière modification par marie-claire (01-09-2018 14:28:44)

Hors ligne

 

#19 01-09-2018 14:38:53

marie-claire
Membre
Lieu: Sarthe
Date d'inscription: 14-02-2006
Messages: 7634

Re: Essai de teinture en tout genre

J'ai trouvéça
donc, acide sulfurique, hydroxyde d'aluminium, et sulfate de potassium pour la pierre d'alun potassium
Je n'ai pas trouvé tous les produits utilisés pour synthétiser la pierre d'alun à partir de déchets chimiques, juste le sulfate d'alumine.

Hors ligne

 

#20 02-09-2018 05:53:49

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

adou, connais tu le site de Micky? qui récolte pas mal près de chez elle et qui est une pro de la teinture (sous-entendu: "au moins un blog fiable") - voir par exemple son billet https://mickytissages.wordpress.com/201 … lder-bark/
tu y trouverais des idées de ce que tu peux glaner, mais elle teint en classique, à chaud.

Pour ton livre de Michel Garcia, mon commentaire est sur http://www.slow-dye.fr/biblio_MG.html#GP
mais pour un atelier avec ados, le meilleur c'est , du même auteur: Couleurs végétales (teintures, pigments et encres) - http://www.slow-dye.fr/biblio_MG.html#CV


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#21 02-09-2018 06:07:11

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

adou, avec tes ados, notre technique commune laine à froid à Sandrine et à moi même, que nous tenons de Jenny Dean (UK), sera aussi refusée par les "commissions" car on utilise de l'alcalin assez rude aux mains et qui peut blesser les yeux des distraits
NB coton à froid: peu probant selon mes tests, à recommencer

Il reste la technique de fermentation dite "à la Rieger" à froid, qui est ... une vaste fumisterie, dans laquelle j'ai donné beaucoup de mon énergie au début - lire http://www.slow-dye.fr/2012MGfermentations.html

Je ne veux pas te décourager mais faire des teintures sans pouvoir chauffer un minimum et sans être un petit génie vert comme Garcia (qui comprend les molécules comme s'il en était une, mais qui est aussi difficile à gérer selon les jours que du vif argent, ne compte pas sur moi pour l'interroger sur ce sujet), c'est un peu du rêve.
Dans mes périodes de teinture, depuis 2012 (+-), mon objectif principal est de trouver des techniques peu gourmandes en chauffe et en eau. Mais "sans" chauffe: pas trouvé hors les macérations alcalines (et encore: j'alune au préalable en marmite norvégienne, donc préchauffe).

Dernière modification par taty (05-09-2018 14:25:47)


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#22 03-09-2018 13:39:33

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

ce serait intéressant d'avoir un "cahier des charges" succinct de ce que vous tous entendez par teinture écoresponsable et citoyenne
à base de cela, on pourrait penser les produits, je crois

Pour un atelier, j'envisage toujours le budget, disons contexte "écono-logie. Hors alun, il reste le symplocos pour mordancer . Or je viens de faire un petit calcul avec les tarifs sur le site de michelgarcia.fr puisque j'y étais:
A/ symplocos: exige 20g minimum par 100g de laine à teindre => investissement 6€ /5 = 1.2€ par 100g fibres (le fabricant suggère 50g, pas 20g)
B/ alun de potassium =  exige 8g par 100g de laine à teindre => investissement = 1.6€/12.5 = 0.13 € par 100g fibres
On peut aussi mordancer en monobain acide à la garcia, mais ça ne prend que sur les anthraquinones. Et n'est pas encore validé pour les tests lumière, je ne sais pas. Pas d'info.

Dernière modification par taty (03-09-2018 17:36:48)


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#23 03-09-2018 17:36:19

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

Adou, le plus simple pour ton environnement et ton projet
1/ tu mordances quelques mètres de laine bien lavée
pour dissoudre l'alun, il faut selon les sources de ton achat de l'eau chaude ou vraiment très chaude -> utiliser la bouilloire de l'atelier pour dissoudre
tu vois s'il est dissout quand l'eau redevient transparente et non plus laiteuse
il vaut mieux amorcer le mordançage dans de l'eau mégachaude, puis tu laissezs tremper 24h au lieu de l'heure prévue dans les recettes (où on garde le bouillon à 80°C pdt 1 heure)
2/ tu sèches la laine et tu la réunis en petits papillons d'un mètre chacun (ou 1/2 mètre)
tu peux les garder ainsi de longs mois, le mordançage ne s'abîme pas
3/ dès que tu vois une plante, tu en récoltes un poignée, tu la fais tremper avec un papillon de laine mordancé, dans de l'eau bouillante du robinet (chez moi 50-55°C) pendant au moins la journée (en couvrant le bocal d'une couverture)
4/ tu rinces, tu fais sécher et tu évalues la couleur à l'oeil
5/ tu la coupe en deux, tu gardes la partie 1 dans un carnet.
partie 2:  tu frottes sur elle même, souvent; tu laves; tu exposes à la lumière quasi en permanence
6/ après 3 semaines: tu compares les deux brins 1 et 2
ça ne prend pas bcp de temps, ça te donne au moins un dictionnaire personnel

Tout ça n'est possible bien sûr qu'en mordançant avec sérieux, sinon tu vas tâtonner..
voilà mes deux sous de bon sens de teinturière du dimanche

NB: c'est ma procédure quand je me balade et que, hors de chez moi, je veux voir si une plante peut teindre. Au point 3, je le fais même à l'hotel où c'est possible de chauffer dans une tasse et de couvrir.  Sauf en Hollande où j'ai découvert que les hotels n'avaient pas de petite bouilloire à dispo dans les chambres. Je me suis inspirée de la technique de M. Garcia que j'ai résumée ici: http://www.slow-dye.fr/140824dicotraveller.html

Dernière modification par taty (04-09-2018 06:27:59)


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#24 04-09-2018 06:17:00

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

J'ai complété la première ligne de la procédure (msg nr 23).
Pour les plantes autour de votre atelier, tu peux les faire reconnaître par le logiciel Plantnet gratuit (https://plantnet.org/), aussi en appli smartphone.
J'ai par exemple repéré au canal près de chez moi de la carotte sauvage, qui teint aussi (jaune lumineux tirant vert).


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#25 05-09-2018 14:26:44

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1764
Site web

Re: Essai de teinture en tout genre

mon calcul du msg 22 tombe à l'eau: plus de stock de symplocos ni chez couleur garance ni chez michelgarcia.fr
il faudra faire avec l'alun, girls!


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par fluxbb.fr