Le forum du filage

le forum du filage
Cardage, teinture et filage de la laine - Fil RSS

Vous n'êtes pas identifié.

#1 13-12-2019 18:00:29

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 27184
Site web

Musée des machines à chaussettes

Un fil pour poster toutes nos différentes machines à chaussettes. Voici les miennes.

Légaré 400, canadienne :
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/legare-noire.jpg
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/legare-noire-1.jpg
Encore une Légaré 400 canadienne, mais plus ancienne à priori (car la roue est pleine), probablement avant 1914 :
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/legare-verte.jpg
Pour celle-ci, il y a un problème de conception au niveau du plateau de côtes, qui la rend assez difficile à utiliser (les aiguilles se bloquent dans une pièce qui est en deux parties).

Wikuna, hollandaise :
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/wikuna_1.jpg
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/wikuna-5.jpg

La Gauloise, française, datée d'environ 1910 :
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/gauloise-01.jpg
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/gauloise-02.jpg
Elle est équipée d'une sonnette pour avertir quand il y a un nœud dans le fil (afin d'augmenter la productivité), mais à vrai dire ça sonne beaucoup trop pour être efficace tongue

La Semeuse rapide, française :
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/la-semeuse-rapide.jpg
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/la-semeuse-rapide1.jpg
Elle était prévue pour tricoter du jacquard, mais il manque le tambour spécifique.

La Semeuse jacquard, française, que j'estime dater d'environ 1930 :
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/semeuse5.jpg

Auto-knitter anglaise et sa "v-cam" si spéciale :
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/auto-knitter_1.jpg
http://tricofolk.free.fr/Divers/La_Semeuse/auto-knitter_3.jpg
Il existe également des Auto-knitter américaines, mais les pièces ne sont pas les mêmes.

En fait, il n'y avait que quelques réels fabricants, qui donnaient des noms différents à leurs machines en fonction de la destination de leurs machines. C'est comme ça que la Gauloise est identique à la Wikuna, car même fabricant anglais (harrisson probablement, qui fabriquait aussi la Semeuse).

Hors ligne

 

#2 13-12-2019 22:36:24

Roméo 634
Membre
Lieu: Grabels (34)
Date d'inscription: 28-02-2010
Messages: 1239

Re: Musée des machines à chaussettes

Toutes ces merveilleuses machines sont de vrais bijoux techniques,  et vous avez raison de les bichonner.

Concernant les fabricants,  on a la même chose aujourd'hui,  4 ou 5 marques  pour un même lave vaisselle ou TV.


"Celui qui se perd dans sa passion a moins perdu
que celui qui perd sa passion"
                                             St Augustin

Hors ligne

 

#3 14-12-2019 08:55:13

Chantal
Membre
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 23-01-2014
Messages: 4806

Re: Musée des machines à chaussettes

Sandrine, tu as là une collection superbe. Je suppose qu'une telle collection est rare.

Bravo pour les travaux de restauration.

Est ce que tu as peint certains socles où est ce la couleur de la fonte d'origine, comme sur la 2ème Légaré 400 verte par exemple ?

Hors ligne

 

#4 14-12-2019 09:08:34

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 27184
Site web

Re: Musée des machines à chaussettes

La Légaré Verte a certainement été repeinte et il y a visiblement des pièces neuves (le guide-fil devant en particulier et la partie haute qui n'est pas sur la photo), mais ce n'est pas moi qui l'ai fait. Il y a des restaurateurs aux US et je pense qu'elle est passée par l'un de ceux-là. On sent que c'est une ancienne machine qui n'a pas très bien traversé le temps.

A priori toutes les autres sont d'origine, même la gauloise toute bleue.
Il y a quand même l'Auto-Knitter où j'ai dû changer le "gear ring" en bas, c'est un anneau cranté qui supporte le guide-fil. J'ai pu retrouver une pièce d'époque je pense, mais pas tout à fait identique. Il a fallu que je l'ajuste, mais du coup le guide-fil n'allait plus très bien car je n'avais pas possibilité de le régler pour qu'il se rapproche des aiguilles : il était trop éloigné. Alors je m'en suis procuré un neuf chez Jacquie Grant en Nouvelle-Zélande, qui restaure et fabrique des machines neuves sur le modèle précisément des Auto-Knitter anglaises. Première photo de l'AK, le guide-fil original, sur la deuxième, le guide-fil laiton ajustable. Malgré cela elle a du mal à tricoter les mailles en marche-arrière pour le talon, c'est une vieille demoiselle un peu capricieuse smile

Hors ligne

 

#5 14-12-2019 09:26:40

yuki
Membre
Lieu: Aude
Date d'inscription: 12-11-2013
Messages: 1167

Re: Musée des machines à chaussettes

Superbes ces machines!!!

Hors ligne

 

#6 17-12-2019 12:27:55

Perline
Membre
Lieu: reims
Date d'inscription: 24-01-2008
Messages: 1720

Re: Musée des machines à chaussettes

Magnifiques, elles sont super belles, je vais refaire des photos des miennes.
Maintenant en voyant tes machines je suis certaine que la mienne est une semeuse. Ce qui me fait le dire c'est outre le plateau qui est complètement identique,  le compte tour aussi et le cosseur si particulier qui ressemble aux harisson.

Charline a une "idéale" qui leurs ressemble également

Par contre aucune des 4 n'a le guide laine identique à ce que je vois.
le mien n'est pas fendu... je rêve d'un fendu


http://perlinelatisserande.blogspot.com/
sens dessus dessous lon la, sens devant derrière           chasseuse de boulettes niveau 1

Hors ligne

 

#7 17-12-2019 13:52:05

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 27184
Site web

Re: Musée des machines à chaussettes

Oui c'est vrai que ta dernière machine a tout d'une "Semeuse". Et tu parle d'absence de serre-joint donc j'en déduis que comme pour les miennes, tu dois percer une planche pour la fixer. Je pense que c'est à cause de leur poids, sinon elles seraient trop déportées sur la table, et comme elles sont particulièrement lourdes, ça n'irait pas.
Rapport à leur date, à mon avis ce sont des machines de construction relativement moderne, entre 1930 et 1935. Les deux plus vieilles que j'ai sont la Légaré Verte et la Gauloise, je date toutes deux autour de 1910 (manuel de la Gauloise de cette époque, et l'autre d'avant-guerre).
Et j'ai une information supplémentaire pour aider encore à la datation : j'ai vu deux photos d'une machine attestée de 1935, qui utilise un anneau coupé à la place du ressort pour tenir les aiguilles.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par fluxbb.fr