Le forum du filage

le forum du filage
Cardage, teinture et filage de la laine - Fil RSS

Vous n'êtes pas identifié.

#1 20-10-2008 11:57:45

Elie
Membre
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-04-2006
Messages: 467

Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Sacré blagueur ce raisin d'amerique dont j'ai herité un bon paquet à la rencontre...
Première méthode préscrite : masseration 5 jours dans le vinaigre blanc puis eau chaude et laine mordancée... Je prélève un échantillon, magnifique violet clair qui tient de suite, c'est gagné, je me dis je vais laisser tremper ça ne sera que mieux. Le lendemain, carotage, surprise, la couleur est ressorti et n'adère plus, alors là j'avoue, je sèche...
Heureusement après quelques jours la couleur est revenue et j'espère cette fois pour de bon...
Deuxième essai, deuxième surprise, l'amoniac...a pu couleur, plus rien, disparu, jaune fadasse...
Troisième essai, troisième surprise : massération dans l'eazu (un peu moisi car oublié), cuisson. Après un quart d'heure violet très sombre, puis au fur et à mesure éclaircissement versles rouges jusqu'au brun renard avec reflets rouges. Heureusement là j'ai tout soprti et laissé un echantillon... encore dix minutes et plus rien, jaune lavasse...
Conclusion, la chaleur détruit la couleur, et le soleil aussi très certainement.
Si vous faites un beau pull violet au phytolacca, attendez vous à devoir le reteindre tous les cinq six ans...

A bientôt

Hors ligne

 

#2 20-10-2008 12:05:02

Sandrine Tricofolk
Administrateur
Lieu: Lorraine, France
Date d'inscription: 18-11-2005
Messages: 26334
Site web

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Ou alors, il faut rester dans l'ombre avec lol

Hors ligne

 

#3 20-10-2008 12:05:41

marie-claire
Membre
Lieu: Sarthe
Date d'inscription: 14-02-2006
Messages: 7550

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Des photos, Elie!

Je vais mettre mon phytolacca au soleil pour voir

Peut-être faut-il le chauffer dès le départ?

Hors ligne

 

#4 20-10-2008 12:34:27

Blanchette
Membre
Date d'inscription: 11-08-2007
Messages: 1862

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Oui le la morelle en grappe (autre nom) est très sensible.
Mes conclusions: elle n'aime qu'elle même. Ou pratiquement. Car elle va bien quand même avec le sulfate de fer.
Pas de chaleur, une fermentation acétyle (vinaigre) mordançage avec ses propres feuilles qui contiennent tout ce qu'il faut.
L'ammoniaque l'embelli uniquement dans un nuançage final, la laine devient violet foncé.
Les écheveaux que j'ai teint le mois derniers n'ont pas bougé, sauf ceux que j'avais cru bon de mordancer avec une subtance minérale, ils sont moins intense.

Apparement fragile mais cachant une grande solidité, les encres les plus résistantes ont été tirées du phytolaque. Lumière et air. Et l'encre c'est pas facile du tout non plus à faire durer dans le temps.
Au 17ème siecle, il était cultivé par champs entier (j'ai chopé la méthode culturale de plein champs). Au même titre que le pastel. Je vois pas pourquoi les anciens se seraient cassés la nenette si il ne pouvait pas fournir des couleurs stables.
Tout servait, les baies, les feuilles vertes et les feuilles rougies.

Ps : les encres crues que j'ai fais l'an derniers ont tenu magnifiquement, dans les pots comme sur le papier, fushia rouge elles étaient et sont restées.

Hors ligne

 

#5 20-10-2008 13:02:18

Elie
Membre
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-04-2006
Messages: 467

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Ok, à la question : " Pourquoi les anciens se seraient cassés la nenette si il ne pouvait pas fournir des couleurs stables" je me dit peut-être parcequ'ils avaient pas le choix pour faire ce genre de couleurs... mais bon j'en sais rien, en ce qui me concerne ce ne sont que des suppostitions...
A-t-on des documents écrits il ya longtemps avec cette encre ?
Comment réalises-tu les encres crues, quelle est la méthode, ça m'interesse bien ?

Hors ligne

 

#6 20-10-2008 13:13:12

Elie
Membre
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-04-2006
Messages: 467

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

J'ai pas d'appareil photo en ce moment mais ma couleur (en cuisson) est exactly la même que celle du message "grace à mYrtille", celle par maceration est la même que celle montrée par mYrtille à la rencontre violet pétant magnifique... encore merci Myrtille !

Hors ligne

 

#7 20-10-2008 13:46:32

Blanchette
Membre
Date d'inscription: 11-08-2007
Messages: 1862

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Beaucoup d'auteurs reconnaissent leurs déboires avec le phytolaque.
Je retrouve le doc que j'ai trouvé le concernant.
Dans ce que j'ai lu, les encres obtenues étaient très solides, parmis les meilleures selon certains. C'etait les encres noires obtenue avec le sufatte de fer.
Il y a une encre que j'ai faites tout bêtement avec le jus pur du phytolaque et du vinaigre pour la conserver, la meilleure. Une autre avec adjonction d'alun mais elle a perdu un peu de son rouge , je dois dire, mais le phytolaque n'aime pas l'alun de ce que j'en vois.
J'en ai fait avec le sureau yèble aussi et divers mordant conservateurs (alun, fer et toujours vianaigre) , elles sont restées impec également.

Je ne retrouve pas tout les docs que j'avais consulté. Mais en voici toutefois un que j'ai trouvé très interresssant.
http://books.google.fr/books?pg=PA61&am … L#PPA57,M1

Hors ligne

 

#8 20-10-2008 13:58:46

Elie
Membre
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-04-2006
Messages: 467

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Merci pour la recette et pour ce "grimoire", on se sent un peu alchimistes quand même dans tout ça...
Où habites-tu donc blanchette ? Je me dis que ça serait sympa un jour de se faire une rencontre teinture végétales un jour ou l'autre...

Hors ligne

 

#9 20-10-2008 14:30:25

Blanchette
Membre
Date d'inscription: 11-08-2007
Messages: 1862

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Avec grand plaisir!
Car ce qui échape à l'un est peut-être évident pour l'autre...
Et oui tu as raison, c'est de l'alchimie de la nature.
Je suis en haute vienne.

Hors ligne

 

#10 20-10-2008 16:28:41

pouxy
Membre
Lieu: aube
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1845
Site web

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

pourtant si c'est bien ce que je me rappelle de la rencontre, le seau rempli d'un genre de myrtille rouge) le peu qui l'on touché avait les doigts...... rouge
myrtille il fallait le dire que c'était de la teinture pour les doigts et non pour la laine Demon

Hors ligne

 

#11 20-10-2008 20:32:01

myrtille
Membre
Lieu: gironde
Date d'inscription: 23-11-2007
Messages: 2207

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

et j'ai refais aujourdhui  de la teinture de phytolaque et j'ai la meme couleur que celle que j'ai amener a la rencontre  mais pour les doigts cela part avec eau de javel

Hors ligne

 

#12 21-10-2008 20:11:45

marie-claire
Membre
Lieu: Sarthe
Date d'inscription: 14-02-2006
Messages: 7550

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Moi aussi j'ai refait, et encore même couleur
J'ai fait un essai avec de l'ammoniaque, j'obtiens un violet très clair alors que le jus est violet foncé
Un autre essai avec du sulfate de fer. Dans l'eau un violet moyen, à l'air un marron. Quand je le retrempe dans l'eau il redevient violet. Comment je peux fixer le violet? Blanchette au secours!

Hors ligne

 

#13 21-10-2008 21:17:49

kty chien
Docteur Es rouets
Lieu: Belfort (90)
Date d'inscription: 24-01-2007
Messages: 9100
Site web

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Et bien voila ce que moi j'ai obtenu avec les baies de la gentille Myrtille
http://img78.imageshack.us/img78/3897/phytholaquema0.jpg
la teinte la + claire je n'ai mis aucun mordant et l'ai laissé marinée dans le bain 4 jours...Aprè l'avoir monter à peine en température!
Puis j'ai rajouté du vinaigre et refais chauffé et laisser refroidir et là ca a foncé mais point vu de violet, c'est étrange ces différences de teintures que nous obtenons?
C'est du mohair


Kty= Cathy .File sur Minstrel, Little Gem, Aura, Nilus, etc
Tisse sur Métier 4 cadres de table;
Site >  http://toutous.laines.free.fr

Hors ligne

 

#14 22-10-2008 06:19:48

Blanchette
Membre
Date d'inscription: 11-08-2007
Messages: 1862

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Oui, c'est sur que c'est étrange, mais pas tant que ça en fait. La façon de s'y prendre doit faire tout.
J'ai l'impression que presque toutes les plantes tinctoriales ont leur petit caprices pour y arriver.
J'adore! J'ai l'impression de décrypter des codes.
Pour toi Kty, c'est le plus bizare car tu n'as pas fait un mode opératoire si différent du mien, à part la montée en température que je ne fais pas.
Mais ta teinte est belle, j'adore, reste à savoir si elle tient. Mets en un morceau à l'ombre et enfermé pour voir, et le reste en condition normal.
Quelques détails qui feront peut-êtr la différence: laissez vous les branches qui tiennent les baies? Moi oui. Mettez vous les feuilles rougies? Moi oui aussi. Les baies sont elles bien mures? Les avez vous traitées aussitôt sans les faire attendre (attention aux fermentationx alcooliques, j'ai remarqué que cela n'est pas terrible pour les teintures)

Pour toi Marie claire, je passerais ma laine au vinaigre. Si tu dis qu'elle revient dans l'eau, les pigments ne sont peut-être pas détruits.
Aussi l'ammoniac est à proscrire avant. Faire un bain acide plutôt.
L'ammoniac après( peu très peu) le fait tourner au violet intense. Enfin chez moi, avec le phytolaque faut s'attendre à tout, presque aussi capricieux que le pastel..
C'est bien parce que les anciens s'en servait beaucoup que je pèrsévère, car j'avoue que l'an dernier il m'aurait presque découragée, entre les teintes qui tournent au jaune pisseux et celles qui se foutent le camps....heureusement que le fuschia était resté pour m'encourager.
Faut dire que je m'y prenais un peu trop grossièrement.

Dernière modification par Blanchette (22-10-2008 06:29:15)

Hors ligne

 

#15 23-10-2008 19:44:16

Elie
Membre
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-04-2006
Messages: 467

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Katy, je pense qu'à droite c'est le manque de mordant qui change tout. J'avais mordancé à l'alun et j'ai obtenu un violet très fort...

Hors ligne

 

#16 23-10-2008 20:27:34

Blanchette
Membre
Date d'inscription: 11-08-2007
Messages: 1862

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Béé pas sur. Je pense que son bain s'épuisait déjà. Je ne le mordance qu'avec ses propre feuilles et j'aii une couleur très intense, maintenant je laisse la laine dans le bain plusieurs jours.
En mordançant à l'alun, moi la couleur à passé après quelques mois. Va savoir!...

Hors ligne

 

#17 23-10-2008 21:25:35

kty chien
Docteur Es rouets
Lieu: Belfort (90)
Date d'inscription: 24-01-2007
Messages: 9100
Site web

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

J'ai dis une bétise c'es pas à l'alun que j'ai mordancé mais au vinaigre.
C'est le + clair qui est resté 4 jours dans le bain sans rien et après j'ai rajouté vinaigre et fais un peu chauffer et là ca a foncé!!


Kty= Cathy .File sur Minstrel, Little Gem, Aura, Nilus, etc
Tisse sur Métier 4 cadres de table;
Site >  http://toutous.laines.free.fr

Hors ligne

 

#18 23-10-2008 21:30:01

jeff
Membre
Lieu: Semur en Auxois
Date d'inscription: 30-09-2008
Messages: 633
Site web

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Sandrine Tricofolk a écrit:

Ou alors, il faut rester dans l'ombre avec lol

Ouais et comme dirait Elie, c' est encore plus beau dans l' ombre !!! rire

Hors ligne

 

#19 23-11-2008 21:55:36

Elie
Membre
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-04-2006
Messages: 467

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

J'ai mis une photo de mes teintures au phytolaca dans la galerie (je ne sais pas comment mettre la photo ici même... ???), on obtien des couleurs très variés et magnifiques !

Hors ligne

 

#20 23-11-2008 22:33:31

Nancy
L'accro
Lieu: Québec, St-Romuald
Date d'inscription: 19-11-2005
Messages: 2512
Site web

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

J'aime beaucoup les couleurs que tu as obtenues!


Nancy  smile

Hors ligne

 

#21 23-11-2008 22:44:31

myrtille
Membre
Lieu: gironde
Date d'inscription: 23-11-2007
Messages: 2207

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

mes dernieres teintures avec phytolacahttp://img89.imageshack.us/img89/4284/divers147ps1.jpg

Hors ligne

 

#22 23-11-2008 22:45:31

myrtille
Membre
Lieu: gironde
Date d'inscription: 23-11-2007
Messages: 2207

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

et j'ai obtenu un vrai rouge  en bas au milieu

Hors ligne

 

#23 24-11-2008 06:51:38

Blanchette
Membre
Date d'inscription: 11-08-2007
Messages: 1862

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

Oui mais comment?????
Essaie de te souvenir s'il te plait ma Myrtille...

Hors ligne

 

#24 24-11-2008 07:03:20

Blanchette
Membre
Date d'inscription: 11-08-2007
Messages: 1862

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

tiens Elie a fait des splendeurs aussi avec le phytolaque.
Incroyable ce bleu, comment as tu fait, explique tout.

Les teintures d'Elie que je me suis permise de ramener de la gallerie.

http://forum.tricofolk.info/forum/gallery.php?pid=2405

Dernière modification par Blanchette (24-11-2008 07:06:33)

Hors ligne

 

#25 24-11-2008 07:34:27

soleil
Membre
Lieu: touraine
Date d'inscription: 17-05-2007
Messages: 3981
Site web

Re: Phytolacca...imprévisible comme une jeune fille...

ce phytolac... il en permet des couleurs
Blanchette ton rouge est tres reussi
Jeff comment tu fais pour avoir ce beau bleu

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par fluxbb.fr