Le forum du filage

le forum du filage
Cardage, teinture et filage de la laine - Fil RSS

Vous n'êtes pas identifié.

#26 23-11-2018 18:41:47

Chantal
Membre
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 23-01-2014
Messages: 3717

Re: Lacto-fermentation

Je viens de voir dans une vidéo (à l'occasion d'une expo sur "les technologies alternatives") que la lacto-fermentation ne nécessite pas de sel lorsque les légumes contiennent beaucoup d'eau. Il n'aurait d'autre utilité que d'aider à extraire l'eau des légumes.

Avez-vous déjà vu cette info ?

Hors ligne

 

#27 23-11-2018 20:05:10

Chantal
Membre
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 23-01-2014
Messages: 3717

Re: Lacto-fermentation

Hors ligne

 

#28 23-11-2018 20:32:33

Eibhlin
Membre
Lieu: Finistère
Date d'inscription: 22-06-2006
Messages: 953
Site web

Re: Lacto-fermentation

C'est un plaisir de te lire Chantal !
Tu me fais m'interroger, puis tu proposes les pistes qui vont bien pour trouver les réponses.

Merci applause


Tricote (beaucoup), crochète (un peu), file sur Kiwi (première génération), un fuseau local (pas facile) et un fuseau turc

Hors ligne

 

#29 24-11-2018 05:53:33

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1205
Site web

Re: Lacto-fermentation

En fait elle écrit qu'il faut du sel, mais des proportions différentes selon qu'on ajoute sel ou saumure, en tout cas moins que les recettes classiques. Mais "sans sel"? Qui écrivait ou disait cela dans cette expo? L'auteur du blog nicrunicuit est sérieuse et documentée, j'ai tous ses livres. Sans sel, c'est risque de botulisme à ma connaissance, non?
Toujours difficile de faire le tri dans les infos en nutri: une amie connaît une chercheuse qui affirme qu'il ne faut pas blanchir les légumes avant de les congeler. Etudes à l'appui. Grat grat grat, je m'interroge. Si tu essaies ça chez toi, tes belles courgettes d'été vont être toutes molles au décongelage, car des enzymes de décomposition n'ont pas été désactivés par le fait de blanchir quelques minutes. Je pense que la chercheuse en question a raison, mais qu'elle a utilisé les techniques industrielles de congélation qui n'utilisent pas les mêmes outils que nous.
La personne qui affirme qu'il ne faut pas de sel utilise peut être du potassium ou que sais-je?


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#30 24-11-2018 09:30:08

Chantal
Membre
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 23-01-2014
Messages: 3717

Re: Lacto-fermentation

Taty, c'est sur cette vidéo à 14mn environ
https://www.youtube.com/watch?v=edYQAHTF0Mk

Selon des infos trouvées sur le net, la toxine botulique ne se développerait pas en milieu acide donc pas de risque en lacto-fermentation, si celle-ci est réussie. Mais, si les légumes deviennent tout mous, c'est moins appétissant.

NB : j'ai mis en caractères gras pour attirer l'attention car je n'ai pas la compétence pour dire si c'est vrai ou faux.

Dernière modification par Chantal (24-11-2018 20:21:37)

Hors ligne

 

#31 24-11-2018 14:02:06

Lucia1555
Membre
Lieu: Sept-Îles Québec
Date d'inscription: 30-06-2013
Messages: 384

Re: Lacto-fermentation

lampe Merci.

Hors ligne

 

#32 25-11-2018 09:18:51

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1205
Site web

Re: Lacto-fermentation

botulisme et milieu acide: tout juste! confirmé par les recherches
c'est pourquoi quand tu fais macérer ton petit fromage frais dans l'huile, tu dois t'assurer qu'il a bien fermenté en acide
Je regarde la vidéo, autour de la minute 14 mais déjà la fille ne brille pas, c'est le moins qu'on puisse dire, généralement je laisse tomber des sosottes comme ça. J'ai écouté une minute, je peux pas tenir, je suis très embarrassée. Génial qu'on aie tant de vidéos depuis peu, car l'image qui bouge ne triche pas. La voix et le regard: on dépiste tout de suite le perroquet ou la fille distraite. Elle émet donc un postulat: "moi je mets pas de sel". Et alors? Je vais pas risquer ma peau pour une jolie dame...
Je conclus par une phrase que j'aime: la différence entre une ménagère et une empoisonneuse est une différence d'intention.

Dernière modification par taty (25-11-2018 09:19:20)


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#33 25-11-2018 22:26:26

arcolan
Membre
Lieu: à côté de Millau (12)
Date d'inscription: 03-05-2007
Messages: 2295

Re: Lacto-fermentation

Pourquoi se priver de mettre un peu de sel (10 gr pour un kilo de légumes, ce n'est pas excessif) et ce n'est pas un additif toxique ! et à part d'avoir besoin d'un régime sans sel draconien, ça ne fait pas de mal. Ah cette mode du "sans ci sans ça" ! c'est bien de simplifier ce qui peut l'être mais il ne faut pas abuser !

Dernière modification par arcolan (25-11-2018 22:28:43)

Hors ligne

 

#34 25-11-2018 23:55:31

Loulotte
Membre
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 13-03-2014
Messages: 2313
Site web

Re: Lacto-fermentation

Très intéressante cette vidéo, Chantal. Merci pour le lien.
J'ai trouvé les explications très claires, nuancées, et le reportage agréable.
Il y a des trucs que je connaissais, d'autres pas du tout.


Métier à tisser 4 cadres , rouet Fantasia, fuseaux bricolés, cardes à main, cardeuse louet, cardeuse série 200 Strauch

Hors ligne

 

#35 26-11-2018 06:17:10

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1205
Site web

Re: Lacto-fermentation

Arcolan, c'est en effet une mode bizarre. Génial qu'on veuille remettre en cause les apparentes certitudes de nos Anciens, j'en ai fait mon mode de vie. Mais de là à tout bazarder, il y a un pas.
La mode du "sans" et "je fais sans vérifier" donne très mauvaise presse à ma famille de coeur: le monde du bio. ça me désole. J'ai tiqué lors du visionnage car j'ai détecté dans le discours de la gentille dame des formulations qui semblent provenir d'un des pires gogos de l'alternutrition, un certain Casasnovas, qui est très beau parleur et qui dit n'importe quoi. Je mesure mes termes: n'importe quoi. Il invente la physiologie, la nutrition, mais il parle si bien dans son salmigondis de termes techniques qu'on tombe vite dans le panneau. Je n'ai rien contre la fille en question, mais le commissaire de l'expo devrait vérifier le contenu non? 
Au passage, on fait pire que bien à retirer le sel de l'alimentation. Modérer: bravo. Se passer de sel: aheum. Quand on pense que certains pratiquants actuels des modes alimentaires excessifs (comme les pistes conseillées par le joli coeur en question) atteignent un état qu'on appelle cétose et que simultanément ils se privent de sel, on pleure pour leurs reins. Long et technique à expliquer, mais avéré.
Et tant que j'y suis, idem pour le gluten et les laitages. Modérer: bravo. S'en passer? Les Américains sont plus pragmatiques que nous. Ils ont évalué la formule sanguine des familles pratiquant le sans gluten sans laitage: largement hors des clous, en particulier pour les toxiques. Un comble, non?


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

#36 27-11-2018 05:46:24

taty
Membre
Lieu: Nivelles, Belgique
Date d'inscription: 28-09-2014
Messages: 1205
Site web

Re: Lacto-fermentation

Je continue sur le sujet, puisque c'est ma boutique (en tant que prof et en tant qu'un peu experte en nutri). Et que ça a trait à la vidéo dont on vient de parler. J'en ferai un billet pour mes élèves sur mon blog nutri.
On se comprend souvent mal, c'est rien de le dire, car on ne sait pas toujours d'où l'on parle. C'est passionnant d'observer la diversité humaine. Dans les recherches alternatives, je vois, parmi les multiples facettes de l'humain, deux types de fonctionnement: celui qui veut un nouveau processus et celui qui veut un résultat efficace.
Le premier voudrait visiter un nouveau mode de contact au monde, de nouveaux horizons, de nouvelles façons de penser. C'est le chemin qui lui importe.
Le second s'attache au résultat: si le résultat n'est pas au rendez-vous, il ne donne pas d'énergie à cette voie. Il veut de l'efficacité. C'est la destination qui lui importe.
En nutri, ces deux modes de pensée m'ont  permis de comprendre pourquoi tant de filles refont régulièrement des régimes minceur alors qu'elles savent soit qu'elles n'ont que 32 grammes à perdre, soit qu'elles vont regrossir encore plus à l'arrêt du régime. C'est le processus de mise au régime, de contenance, de rapport à soi qui compte pour elles. Je dis "elles" car le premier profil est plus largement "féminin" et le second plus largement "'masculin".
Il n'y aucun jugement de valeur sur l'un ou l'autre, comme on je juge pas une couleur. Elle est. Point.
Tout ça pour dire que je peux reformuler en nuances ma réponse à la vidéo: je suis plus du second type, le discours de la dame ne m'a pas convaincu de son efficacité.


métier: Harp de Kromski avec peignes variables & Jane de Louet (8 cadres); rouet: Julia de Louet et e-spinner d'Ashford; fuseau turc et fuseau Louet; cardes à main; crochet: tunisien; couture: machine et surjeteuse - tout cela huilé par une curiosité sans fin - blogs: www.slow-dye.fr et www.aufildelautre.fr

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par fluxbb.fr